Maladie chez les néons, suite

Malgré une tentative de soin chez les poissons isolés, il n'y a pas eu d'amélioration et plusieurs individus sont morts depuis. Je n'ai toujours pas identifié la maladie. Je penche pour une lymphocytose, maladie virale incurable.
Maintenant la moitié des individus restant sont contaminés. Heureusement, la maladie ne se propage pas aux autres espèces. Il serait certainement plus prudent d'euthanasier tous les néons, mais tant qu'ils peuvent terminer leurs jours dans le 400L je ne me sens pas le cœur à les sacrifier.  

maladie néon

 

 

    

 



Voici deux néons, l'un contaminé à l'opercule et l'autre à la nageoire anale (partie blanchâtre). Je l'ai coupé deux fois, sans résultat ; elle a toujours repoussé malade.