Aquarium biotope rio Nanay

09 décembre 2009

Naissance du projet

Ces pages sont dédiés à mes amis aquariophiles, aux curieux et aux visiteurs de passage.

Elles retraceront mon parcours dans la réalisation et la maintenance d’un aquarium biotope spécifique : le Rio Nanay, au Pérou. Elles me serviront essentiellement de bloc note organisé, pour mettre au clair mes recherches et mon "briocolage" autour de cette passion =) bonne visite.     

 

Naissance du projet :

Cela vient d’une envie soudaine, qui petit à petit prend de la place dans la tête, grandi, se précise, s’affirme et devient par la suite une obsession.

Je m’occupe de poissons depuis que j’ai 6 ans, mais que peut-on comprendre de l’aquariophilie à cet âge ? Au cours du temps, mon intérêt pour ces bestioles à nageoires et passé par beaucoup de bêtises de débutant (je vous passe les détails). Aujourd’hui, je me retrouve en possession d’un 60L avec six tétras néon et un betta splendens. Inutile de dire que le volume du bac n’est pas adapté aux characidés (néon).

C’est à cette période que je me suis intéressé à la notion de biotope. En écologie, le biotope représente l'ensemble des éléments abiotiques (non-vivants) d'un milieu. En aquariologie, on emploie ce terme pour désigner la représentation d’un milieu naturel en restant fidèle à l’environnement (sol, roche, bois, plantes, paramètres de l’eau) et aux espèces que l’on y trouve. Pour moi, cela donne un charme au bac. Quelque chose de beaucoup plus enrichissant qu’un aquarium « bazar » ou se mélange espèces et plantes d’origine différentes.

Le tout était d’intégrer les tétras néon dans le nouvel aquarium, donc de trouver les caractéristiques  d’un de leur habitat (forcement en Amérique du Sud). Il faut aussi  savoir que je voudrais aussi me lancer dans la maintenance des pterophyllum scalaire… ce qui me réduit aux biotopes où l’on trouve des néon et des scalaires. Ainsi commence la longue (et très intéressante) recherche !

 

Informations :

 

- Toutes les recherches ont été effectué sur le net, et bien que j’essaye toujours d’avoir plusieurs sources pour confirmer l’info, je n’ai pas la preuve absolue de tout ce que j’annonce, étant donné que je n’ai jamais mis les pieds en Amazonie. Ces pages sont comme une synthèse de tout ce que j'ai pu trouver sur le web. Je mets d'habitude un maximun de Source pour voir d'où vient l'information. 

- Par conséquent la représentation du biotope s’approchera de la réalité mais n’y correspondra pas exactement (et d’ailleurs cela ne serait pas une bonne chose pour les poissons. Exemple : les paramètres de l’eau devront s’adapter aux espèces d’élevage, il serait donc dangereux de respecter les valeurs extrêmes de certains cours d’eau d’Amazonie)

- Un élément qui peut être contesté par certain : le choix de poissons d’élevage pour  occuper l’aquarium.  En effet, pour les scalaires, leur morphologie d’élevage et notamment les couleurs sont très éloignés des espèces sauvages (qui ont toutes différentes spécificités selon leur milieux d’origine). Ce choix enlève un certain coté authentique, mais on comprendra que tout le monde n’a pas les moyens de se procurer des espèces sauvages (et je ne suis pas assez expérimentée pour çela) .  

- Pour toute question, laissez un commentaire, je vous répondrais à la suite pour que les autres internautes puissent en profiter.

 

Posté par Felzvyn à 17:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]

16 décembre 2009

Avant-propos sur l'Amazone

Avant propos sur l’Amazone : 

 

Le biotope qui m’intéresse se trouve quelque par en Amazonie… Quelques petites choses à savoir pour les intéressés. (Résumé de la source ci contre : http://www.ivanov.ch/biotope/-amaz/Amazonien.html)

 

L’Amazone, deuxième plus grand fleuve du monde est accompagné d’une très grande biodiversité. La région est proche de l'équateur, la température moyenne est de 26°C. Le climat est doux et humide, au moment de la saison des pluies, les rivières débordent et recouvrent de vastes étendues de foret. Selon les régions, le paysage aquatique et la nature de l’eau est différente. On peut les classer en trois types :

 

Eau blanche : faible visibilité du aux différents minéraux et sédiments  dissous dans l’eau. Elle est très riche en nutriments ce qui favorisent la pousse des plantes,  mais le plus souvent, il n'y a que du bois et des feuilles mortes.

Eau claire : bonne visibilité car très peu de sédiments dissous, l’eau provenant principalement de massif montagneux.  On y trouve des entassements rocheux, parsemés de failles et de grottes et dépourvus de végétation.

Eau noire : l’eau est colorée et chargée de tanins ainsi que de divers acides humiques dus à la décomposition des feuilles et branches d’arbres, se trouve particulièrement dans le Rio Negro. Les rivières coulent sous le couvert des arbres, et comme elles reçoivent peu de lumière et que l’eau est acide et faiblement minéralisé, elles sont généralement dépourvues de végétation. L’eau est transparente, bien que de couleur thé. Les poissons se cachent dans les racines des grands arbres, et dans les branchages tombés.

 

Après quelques recherches, j’ai fait une carte approximative qui classifie la nature des rivières :

carte_amaronie_copie

Posté par Felzvyn à 19:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 décembre 2009

Le rio Nanay

Le rio Nanay

Alors commence la recherche sur les biotopes d’Amérique du sud qui abritent scalaires et tétra néon. C’est alors que je suis tombé sur ce site qui présente de nombreux biotopes précis (j’en viens directement à l’intéressant, car beaucoup d’autres recherches n’ont rien donné) :
http://www.aquapress-bleher.com/index.php?option=com_content&task=view&id=99&Itemid=64

Mon œil a été attiré par le rio Nanay, ça il présentait des scalaires. L’esthétique du biotope est agréable, quelques plantes, du bois.
3_rionanay
Il fallait juste vérifier que l’on y rencontre aussi des tétras néon (ça a l’air simple comme ça, mais allez trouver la source !)
Enfin, la voici : http://www.hagen.com/pdf/aquatic/Nutrafin_Aquatic_News_Fren.pdf

« Le tétra néon se rencontre essentiellement au Pérou dans les quebradas (petits ruisseaux) où coule une eau claire avec une proportion visible d’eau noire […] Son aire de distribution se limite à la partie supérieure du bassin de l’Amazone, entre les cours inférieur et moyen de l’Ucayali, prés d’Iquitos (rio Nanay, rio Maniqui) et près de Sao Paulo au Brésil. »

Je n’ai que cette source, mais elle m’a l’air plutôt fiable. 

A partir de ce moment, je me suis concentré sur le rio Nanay en me posant les questions suivantes :

- Comment est le paysage aquatique ? Autrement dit les caractéristiques du sol, les plantes, le bois, les roches, le type de l’eau.

- Quelle population puis-je y mettre ? Sachant qu’en plus des néons et scalaires, j’aimerais ajouter d’autres espèces (probablement un autre banc de tétra)

2_rionanay

________________________________________________________________________

Le paysage aquatique du rio Nanay

Commençons par un peu de géographie.

Le rio Nanay se situe au nord du Pérou, près de la ville d’Iquitos. Il rejoint à cet endroit l’Ucayali, lui-même affluent de l’Amazone.                        

mpnnmapa_peru_alta_

Puis quelques photos...

On y remarque l'eau noire, l'abondance de bois flotté (et racines) près des berges, du sable blanc par endroits.
(photos complémentaires http://www.arapaima-expedition.com/?p=pictures&al=4)

1363194284_36e7bd7716IMG_3319

nanay5 

26

Description du biotope :
Cette interview, tirée d'un forum en anglais sur les discus, m'a été utile pour completer l'aspect visuel du rio. (je vous donne une traduction approximative, la source est ici : http://forum.simplydiscus.com/showthread.php?t=26263)

La rivière Nanay est une rivière d'eau noire (tanin), entourée par ce qu'on appelle les forêts secondaires. Ce type de forêt est composée d'un groupe d'arbres comme "ceticos, cataguas, et chontas" qui ne sont pas très grand et ne créent pas une forêt dense. Pendant la saison des pluies, la rivière déborde et inonde la forêt. Le paysage change complètement d'une saison à l'autre.
Il ya une saison des pluies qui démarre Septembre / Octobre et la saison sèche (baisse du niveau d'eau) qui démarre Mai / Juin.Dans la rivière Nanay vous pouvez trouver des  discus verts péruviens, tachetée rouge-verte, royal greens et d'autres. Mais, autant que je sache, toutes ces espèces de Discus sont des coisements.
Il y a du bois flotté. Le bois flotté est généralement noir ou de couleur brune. Ce bois est le bois qui est rejetée par les arbres et les buissons dans la rivière Nanay. Bien sûr, à la suite de la saison des pluies, la plupart d'entre eux, les plantes, les arbres tombés et les racines, sont inondées. Les discus nagent autour des plantes, des racines enchevêtrées ou dorment sous les feuilles des plantes submergées. C'est généralement là où ils sont capturés dans la nuit, un par un.

Quels autres types de poissons avez vous vu vivant à proximité des discus dans ce domaine?
Eh bien, vous pouvez voir une grande variété de poissons partager ce biotope: essentiellement le poisson aiguille (par groupes de 20 ou 50), tetras (coeurs saignant et nez rouge), des scalaires, corydoras et autres cichlidés.

Est-ce une rivière d'eau noire ?
Oui, l'eau de la rivière Nanay a une couleur de thé ou de café et, parfois, elle est entièrement noire. Il est drôle que nous voulions toujours avoir une eau claire dans nos aquariums au moment d'installer les discus, en effet, ils proviennent d'une eau avec une visibilité limitée ou inexistante.
Sa température moyenne est de 28 º C. Le pH est d'environ 6 et la conductivité 25-50 μS à la saison sèche. En saison des pluies, la conductivité est de 15 μS. Le débit dépend de la saison, ainsi que de la profondeur qui est habituellement d'environ 5 mètres.

Avez-vous vu les plantes aquatiques à proximité des discus dans la rivière?
Non, je n'ai pas vu. Il ya quelques Echinodorus spp. dans certaines parties de la rivière, mais aucune dans le domaine de discus.

Il y a-t-il des roseaux eau et d'autres plantes émergentes dans ce domaine ? Avez-vous vu des racines aériennes dans l'eau?
Il ya quelques arbustes à feuilles épaisses (comme guayabilla, camu camu) et quelques racines aériennes.

Trouve-t-on couramment des algues dans la rivière?
C'est possible, mais je n'en ai pas vu.

Dans ce domaine, à quoi ressemble le lit de la rivière ?
Pendant la saison des inondations, vous pouvez voir beaucoup d'eau, boue, feuilles et bois flotté. Il n'y a pas de roches dans la rivière Nanay. J'ai entendu dire que lorsque la rivière est basse, il est facile de trouver des plages de sable blanc.

________________________________________________________________________

Les espèces de poisson du rio Nanay

Une liste complète (ou presque ! Je ne vois pas le tétra néon...) qui répertorie les espèces du rio, qu'elles soient de consommation ou d'ornement.
 

POTAMOTRYGONIDAE

Potamotrygon motoro
Potamotrygon orbicularis
Paratrygon aieraba

CLUPEIDAE
Pellona flavipinnis
Pellona castelnaeana

CHARACIDAE
Acestrorhynchus falcirostris
Acestrohynchus microlepis
Brycon pesu
Chalceus erytrurus
Chalceus macrolepidotus
Characidium fasciatum
Charax gibbosus
Hemigrammus unilineatus
Hemigrammus ocellifer
Hemigrammus pulcher
Hyphessobrycon erytrostigma
Hyphessobrycon serpae
Hyphessobrycon loretoensis
Metynnis hypsauchen
Moenkhausia oligolepis
Myleus rubripinnis
Myleus schomburgki
Mylossoma duriventris
Mylossoma aureum
Petitella georgiae
Serrasalmus rhombeus
Ttriportheus elongatus
Triportheus albus

GASTEROPELECIDAE
Carnegiella schereri
Carnegiella strigata
Gasteropelecus sternicla

CYNODONTIDAE
Hydrolycus scomberoides
Rhaphiodon vulpinus

HEMIODONTIDAE
Hemiodopsis microlepis

ERYTHRINIDAE

Erythrinus erytrinus
Hoplerythrinus unitaeniatus

CTENOLUCIDAE
Boulengerella maculata
Boulengerella lucia

PROCHILODONTIDAE

Semaprochilodus amazonensis

ANOSTOMIDAE
Abramites hypselonotus
Leporinus fasciatus
Leporinus friderici
Leporinus agassizi
Rhytiodus microlepis
Schizodon fasciatus
Laemolyta taeniata

CHILODONTIDAE
Chilodus punctatus

GYMNOTIDAE
Gymnotus carapo

ELECTROPHORIDAE
Electrophorus electricus

DORADIDAE

Amblydoras hancockui
Auchenipterus nuchalis
Centromochlus heckelii

AGENEIOSIDAE
Ageneiosus brevifilis

PIMELODIDAE
Brachyplatystoma flavicans
Brachyplatystoma filamentosum
Brachyplatystoma juruense
Callophysus macropterus
Goeldiella eques
Leiarius marmoratus
Leiarius pictus
Hemisorubim platyrhynchus
Practocephalus hemioliopterus
Pimelodella gracilis
Pimelodus maculatus
Pimelodus ornatus
Pinirampus pirinampu
Pseudoplatystoma fasciatum
Pseudoplatystoma tigrinum
Sorubim lima
Zungaro zungaro

CALLICHTHYDAE
Brochis splendens
Corydoras sychri
Dianema longibarbis

LORICARIIDAE
Loricarichthys sp
Loricaria sp
Rineloricaria sp
Sturisoma sp

BELONIDAE
Potamorrhaphis guianensis
Pseudotylosurus microps

SYNBRANCHIDAE
Synbranchus marmoratus

PERCIFORMES
NANDIDAE
Monocirrhus polyacanthus

CICHLIDAE
Apistogramma bitaeniata
Apistogramma cacatuoides
Aequidens tetramerus
Biotodomo cupido
Cichla monoculus
Cichlasoma amazonarum
Crenicichla anthrurus
Crenicara puntulatum
Heros severum
Mesonauta festivus
Pterophyllum scalare
Satanoperca jurupari

Source en espagnol :
http://www.iiap.org.pe/biodamaz/faseii/download/literatura_gris/Planes%20de%20Manejo/8-Plan%20de%20Manejo%20Adaptativo%20de%20Peces%20Ornamentales%20-%2028-11-07.pdf

Posté par Felzvyn à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 janvier 2010

La population

La population

Ci-dessous, voici les espèces que je souhaiterais acclimater à l’aquarium. Le but n’est pas de faire un roman sur ses poissons (on trouve de très bonnes sources sans problème sur le net ou dans les livres), juste une petite présentation accompagné des principales caractéristiques, ainsi que des sources concernant leur présence dans le rio Nanay (sources que j’espère fiables !). J’ai choisit ces poissons pour leur beauté naturelle et leur comportement intéressant, mais aussi pour leur facilité d’élevage, si on prend les bonnes précautions (je suis une aquariophile avertie, mais peu expérimentée)  

Commençons par les tétras :

 

Paracheirodon innesi Paracheirodon_innesi2dze

Famille des characidés
Aire de répartition principale : Pérou
Rio Nanay : voir article "rio Nanay" =)
Température optimale : 22 à 25°C

Nombre prévu : 15 à 20

 

Les tétras néon vivent en banc de centaine d’individus dans la nature. En aquarium 10 est un minimum. Ces poissons sont paisibles (malgré quelques chamailleries, du moins c’est ce que j’ai constaté en petit volume). Ils sont plutôt robustes une fois bien acclimatés. Ils nagent en bancs dispersés et se regroupent lors de dangers en rang sérés. 

 

Hyphessobrycon erythrostigmahypheso_saigant

Famille des characidés
Aire de répartition principale : bassin supérieur de l'Amazone, Brésil, Pérou et Colombie
Rio Nanay : interview et 
http://amazontropicalfish.net/Nanay_River_Fish_17.php
Température optimale : 23 à 26°C

Nombre prévu : 6 à 10

 

Je n’ai jamais maintenu ce poisson mais je pense qu’on peut dire que son comportement est semblable à celui du néon. [note 02/11 : comportement et évolution]

Puis, le poisson phare de l’aquarium :

Pterophyllum scalare

Famille des cichlidés
Aire de répartition principale : les rio suivants et certainement leurs affluents. 

carteAmazone_r_partition_scalaireTempérature optimale : 25 à 28°C
Nombre prévu : 6

Magnifique poisson, surtout les formes sauvages et les spécimens d’élevage de couleur ordinaire (à 4 rayures verticales). J’attends de pouvoir mieux les observer pour en parler !
Ils doivent vivre en groupe. Dès l’âge adulte, des couples se forment et une hiérarchie s’installe. Cela impose un volume important affin de leur assurer un bon
épanouissement et un bon développement.

 
Pterophyllum_scalare












Pour animer le fond, un poisson sympatique :

Corydoras

Beaucoup d’espèces de corydoras on l’air d’être présente dans le rio Nanay, donc je verrais en fonction de ce que je trouve. 

Corydoras leucomelascory_leucomelas
c
orydoras ambiacus
Corydoras elegans
Corydoras Sychri
Corydoras atropersonatus
Corydoras loretoensis
Corydoras trilineatus (léopard)

Famille des callichthyidae (poissons chats à cuirasse).
Aire de répartition principale : une bonne partie du bassin de l’amazone. Cela diffère selon les espèces.
Température optimale : 22 à 26°C

Nombre prévu : une dizaine de la même espèce

 

Les corydoras sont des poissons de fond qui passent leur temps à fouiller le sol. Ils doivent bien sur être considéré comme des poissons à part entière et non comme de simples nettoyeurs. Espèce grégaire.

Posté par Felzvyn à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 janvier 2010

Généralités sur l'aquarium

Généralités sur l’aquarium

 Avec toutes ces recherches, il serait temps de faire une petite synthèse.

L’aquarium sera un juwel rio 400 (150x50x60) avec un filtre externe eheim (choix du filtre externe car gain de place et meilleure efficacité). 
Pour le décor de fond, j’ai choisi de le faire en polystyrène, ciment et résine pour imiter les berges, ce qui fera l’objet de l’article suivant.
La population : scalaire, tétra néon, cœur saignant, corydoras.
Le sol : du sable clair et fin, d’environ 1mm de diamètre (récolté en Bretagne cet été)  
Les plantes  : environ 5 echinodorus à larges feuilles (penser à leur apporter un sol nutritif) genre echinodorus horizontalis
Le bois : bois de plante grimpante résiné (note 2011 : au final le résinage étant compliqué, ce sera juste des branches sans écorces), autres branchages, une racine.
Autres éléments : feuilles de chêne, fruit de l’aulne pour donner une teinte de couleur thé à l’eau, et finalement pas de roches (car il y avait des infos contradictoires la dessus)   

Les paramètres de l’eau :

L’eau de chez moi est assez dure (14GH), de pH neutre et le niveau de nitrate est élevé (20mg/L). Les paramètres que j’aimerais obtenir pour l’aquarium sont les suivants :

Température : 25°C
GH : entre 10° et 15°, plus faible serait mieux mais ces valeurs sont acceptables
Nitrate : le plus faible possible
pH : entre 6,5 et 7

Je pense donc avoir recourt à de l’eau osmosée ou à de l’eau de pluie (environ 100L pour commencer) et à la filtration sur tourbe.  

Posté par Felzvyn à 11:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]